La victoire de Emmanuel Macron avec un score estimé à plus de 65% est une bonne nouvelle pour les Français, pour les Européens et pour tous ceux qui à travers le monde attendaient l’issue de ce scrutin avec une certaine anxiété.

En rejetant l’extrême droite, la France a été fidèle à l’héritage des Lumières, à ses idéaux de Liberté, d’Égalité et de Fraternité. J’en suis heureux et fier.

Pas un seul jour du quinquennat qui commence aujourd’hui, il ne faudra oublier que Marine Le Pen a pu réunir près de 2 électeurs sur 5. Cela nécessite d’apporter dès maintenant des réponses à leurs inquiétudes. La fièvre populiste est tombée de quelques degrés mais nécessitera des solutions rapides et efficaces pour la faire disparaître totalement.
Pas un seul jour il ne faudra oublier le large rassemblement qui a pu porter notre nouveau président à l’Elysée. Emmanuel Macron doit s’y atteler dès maintenant en réunissant autour de lui l’ensemble des français, notamment ceux qui n’avaient pas fait le choix de le soutenir au premier tour.

La France ouvre une nouvelle page de son histoire politique. Elle vient de se choisir un président d’une nouvelle génération, progressiste, profondément européen, qui regarde son pays avec fierté et optimisme.

Cette campagne a imperceptiblement et je l’espère, durablement rendu son caractère parlementariste à notre constitution. L’élection législative sera plus déterminante que jamais pour fixer la politique qui sera menée. Je suis très impatient maintenant d’en discuter avec les électrices et les électeurs de la circonscription. Rendez-vous dès mercredi 10 mai pour mes premières réunions publiques à Saint Alban du Rhône (19h) et à Vienne-quartier de l’Isle (20h30).

Participez à la campagne de Erwann Binet

Rejoignez nos militants et recevez les informations de campagne de notre équipe sur votre mail.

Merci pour votre inscription.