Je vous adresse tous mes vœux pour la nouvelle année et en priorité des vœux de santé et de bonheur pour vous, votre famille et vos proches.

Pour illustrer ma carte de vœux cette année, j’ai choisi de reprendre les dessins de réfugiés que j’avais pris en photo en avril dernier lors de ma visite du camp de Elliniko en Grèce. Des dessins figurant des scènes tragiques, dont les couleurs et les mots portent l’espoir des enfants qui regardent vers l’avenir.

Les premiers jours de janvier sont l’occasion de formuler des bonnes résolutions et de souhaiter le meilleur à son entourage. Pour ma part, alors que nous venons de célébrer les deux ans de l’attentat de Charlie Hebdo, alors que l’année a commencé par des attentats sanglants en Turquie et en Irak, je nous souhaite collectivement des vœux de paix. La paix n’est pas un miracle qui tombe du ciel, elle n’est pas, à l’instar de la démocratie ou de l’égalité, dans « l’état de nature ». Elle relève de la responsabilité, de la conviction et de l’effort de chacun.

Trump, Poutine, Brexit, Syrie… 2016 n’a pas offert au monde des perspectives réconfortantes. En 2017 auront lieu les élections présidentielles et législatives. La France apportera sa pierre au paysage mondial. Il dépend de nous que cette pierre ne soit pas celle que l’on jette au visage de l’autre mais celle qui permet de bâtir le meilleur pour demain.

Bonne année !