C’est la plus forte baisse depuis 2000. Au mois de septembre, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en catégorie A, c’est-à-dire sans aucune activité, a diminué de 66 300 par rapport au mois d’août, soit une baisse de 1,9 %.
Il s’agit du 3ème trimestre consécutif de baisse, ce qui ne s’était pas observé depuis début 2008.
Au total, et malgré des variations mensuelles parfois fortes le nombre de demandeurs d’emploi sans activité a diminué de 90 000 depuis le début de l’année.

D’autres évolutions soulignent la solidité de cette amélioration. La baisse mensuelle a une nouvelle fois concerné toutes les classes d’âge et la situation des jeunes se traduit par une diminution de plus de 35 000 du nombre d’inscrits en catégorie A sur un an (-7 %). Le niveau du chômage des moins de 25 ans tombe en dessous de celui de mai 2012.  Ensuite le nombre de demandeurs d’emploi de longue durée inscrits en catégories A, B ou C poursuit également sa baisse engagée au printemps dernier. Enfin les embauches en CDI ont progressé de 2,4 % au cours des trois derniers mois.

Nous pouvons espérer que la baisse du Chômage est aujourd’hui assise sur des bases solides et durables. Les mesures prises pour l’emploi dans le cadre du projet de loi de finances pour 2017 viendra consolider cette politique qui doit se poursuivre dans la durée.